24h vélo: le Patro roule des mécaniques

Malgré les festivités carnavalesques et une organisation plutôt tardive, les Patros de Braine-le-Comte ont bouclé, ce dimanche, leur 12ème participation (en 16 éditions!) aux 24h vélo de Braine-le-Comte.

Les anciens

Les anciens se sont unis pour hisser haut les couleurs du Patro

Ce n’est qu’une semaine avant l’évènement que Fred, Julien, Guillaume et Pierre se sont décidés: il fallait une équipe Patro aux 24h vélo. Ils ont alors tenté de rameuter les troupes… Au final, c’est une équipe « hybride » qui s’est présentée au départ de cette édition 2014. Une équipe composée de plusieurs générations d’anciens: des plus « âgés » (Hervé Moury, Philippe Lecocq, Patrice Demol) aux plus jeunes (Julien Mercier, Benja Vangy, Guillaume VDD, Pierre Ghislain) ; de plusieurs anciens scouts et amis(Gaël Dero, Fred Oblin et Pierre Remacle) ; de quelques animateurs (Louis, Max et Benjamin); et d’un grand (Victor)

D'anciens Scouts ont également voulu participer à l'aventure

Sur un nouveau parcours, plus sélectif (3900 mètres, agrémentés de plusieurs bosses), cette équipe de dernière minute a fait bien plus que de la figuration: sixième place finale et plus de 500km parcourus, objectif accompli !

Nouveau parcours

Aucun doute, le nouveau parcours aura fait souffrir les organismes

Cyclistes de père en fils: Victor, Louis et Philippe sont tous 3 venus prêter main forte à l'équipe

Pourtant rien n’était gagné d’avance. Après un départ en trombe, et quelques renforts bienvenus, durant les premières heures, tout allait comme sur des roulettes. Mais, on le sait, les 24heures, c’est la nuit qu’elles se jouent. A quatre, Fred, Julien, Guillaume et Pierre entendaient bien relever le défi. Mais, à l’aube, lorsque le soleil se lève, l’énergie commence à manquer. Et c’est, précisément, le moment choisi par Philippe Lecocq pour débarquer. Un renfort qui tombait à pic. Et qui en annonçait d’autres…

Les anciens se sont ensuite succédés. Hervé et Puce ont complété le tableau. Il ne pouvait plus rien arriver au Patro. Il restait à terminer en beauté. Et dans ces moments là, même si les jambes commencent à fatiguer, tout le monde se donne à fond. Les dernières heures n’auront donc été qu’une simple formalité. Il restait à assurer un beau classement final.

réconfort

Après l'effort, le réconfort !

Avec une sixième place, et une participation massive, on peut largement qualifier cette édition 2014 des 24 heures de belle réussite pour le Patro. Aucun doute dans l’esprit des cyclistes jaunes et verts, il remettront ça l’an prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.